En fait, c’est à partir de la Renaissance (17e siècle) que naît la distinction entre plancher et parquet : le premier est rustique, avant tout utilitaire, tandis que le second, plus raffiné, est destiné à l’aristocratie et revêt une valeur décorative … Vous avez certainement déjà visité un de ces châteaux aux pièces décorées de magnifiques parquets marquetés ! Mais connaissez-vous les noms de tous ces motifs décoratifs ? Parquets « à l’anglaise », « à la française », en points de Hongrie, en damier, Chantilly, Grand Siècle … et même en fougère ! Si vous annoncez que vous avez un « parquet bambou en fougère » ou un « parquet bambou Chantilly », ça peut produire son petit effet ! Nos parquets actuels, qu’ils soient en bambou, chêne, sapin, teck, sont plus simplement linéaires mais plus résistants aussi !

Parquet marqueté du château de Seneffe en Belgique

Parquet du château de Seneffe (Belgique)

Pour les curieux qui veulent en savoir plus : 2 adresses utiles : Wikipédia et un article détaillé sur l’histoire du parquet

Laisser un commentaire