Usages du bambou

LES 1001 UTILISATIONS DU BAMBOU

Symbole de joie et de sérénité en Chine, considéré comme le « frère de l’homme » au Japon, le bambou a tissé depuis des millénaires des liens quotidiens et vitaux avec plus de la moitié de l’humanité. Et depuis une dizaine d’années, il ne cesse de multiplier ses usages à travers la planète.

MAISONS ET ÉCHAFAUDAGES EN BAMBOU

En Orient, le chaume de bambou (tiges) est incontournable dans la construction de l’habitat traditionnel : tuiles, maison sur pilotis, grenier à riz, structure,  …  C’est notamment un matériau de premier choix pour la construction de logements situés dans des zones à risque (tremblement de terre, ouragan). Il faut savoir qu’une bambouseraie de 70 ha permet la construction de 1000 maisons par an.

Échafaudages de bambous à Shanghai

Échafaudages en bambou

Au niveau de l’architecture contemporaine, sa résistance et sa légèreté en ont fait le matériau idéal pour les échafaudages de gratte-ciel. Parmi les dix bâtiments les plus hauts du monde, ceux du Two International Finance Center (416 m) et Central Plaza (374 m) de Hong-Kong, la Jin Mao Tower (421 m) de Shanghai, le Shun Hing Square (384 m) Shenzhen ou le Citic Plaza (391 m) de Guangzhou (Canton), en Chine, ont notamment utilisé le bambou dans leurs échafaudages …

 

 

 

Turions de bambou (takenoko) tels qu'ils sont vendus au Japon

Turions de bambou

Bouilli, moulu, grillé … le bambou se met à toutes les sauces

Mais oui, le bambou se mange aussi … du moins ses turions, c’est-à-dire les jeunes pousses. Celles-ci sont cueillies, un peu comme des asperges, dès qu’elles commencent à sortir de terre. Bien que toutes les espèces soient comestibles, certaines sont assez amères, et en tout cas ne se mangent pas crues ! On les fait bouillir ou griller dans leur enveloppe, que l’on enlève ensuite, avant d’émincer le cœur des pousses pour les préparer en salade, en friture ou en sauce. Les pousses de certaines espèces (Sasa) peuvent être grillées au four et dégustées directement.

D’autres usages du bambou dans le domaine alimentaire sont connus :

  • Certains bambous sont utilisés en phytothérapie
  • Les graines peuvent être moulues pour fournir une farine nutritive
  • Certaines espèces peuvent être cultivées sous forme de pâturages pour le bétail
  • Les feuilles de bambou constituent l’aliment exclusif des pandas.

TOUT SIMPLEMENT AU NATUREL…DANS LE JARDIN !

Les bambous sont recherchés comme plantes décoratives pour leur feuillage, qui peut être vert ou panaché de blanc ou de jaune, pour leurs tiges, les chaumes, particulièrement ceux des Phyllostachys, dont les couleurs sont variées : vert, noir, jaune, tacheté, rayé, etc., et pour leur port, de la plante tapissante au bambou de grande taille. Ils sont souvent utilisés en touffes au bord des pièces d’eau ou en haies. On peut aussi en faire des bonsaïs, notamment l’espèce Phyllostachys humilis. Les passionnés pourront observer de nombreuses espèces de bambous à la Bambouseraie de Prafrance dans le Gard (France).

UNE CONQUÊTE RÉCENTE : LE SECTEUR DU TEXTILE

Ces usages « traditionnels » sont largement complétés par des produits innovants qui intègrent dans leur fabrication des fibres ou du chaume de bambou : coques de téléphones portables ou d’ordinateurs, vaisselle, lingettes démaquillantes … Par exemple, le bambou s’invite  aujourd’hui dans le marché du textile. Ses pousses robustes sont transformées en un tissu soyeux hautement absorbant et antibactérien, ou parfumé par adjonction d’additifs. En 2004, la Chine – premier producteur mondial de bambous – a exporté pour l’équivalent d’un million de dollars de bambous destinés au secteur du textile. En 2006, ce montant a été multiplié par dix !

Petite fontaine en bambou.

Petite fontaine en bambou.

Le mobilier et les revêtements de sol en bambou gagnent également des parts de marché, grâce notamment à l’amélioration de la conception et du design. Qu’on l’utilise pour son goût ou sa résistance, qu’on le préfère sous forme de meuble ou de parquet … le bambou intègre un peu de « zénitude » dans notre quotidien !

Laisser un commentaire